Une pipe rouge, fumer avec classe et tendance !

Ayant existé depuis de nombreuses générations qui se sont succédés déjà, la pipe est un accessoire qui est à la fois d’une aide précieuse pour vous donner un look classe et branché, mais aussi il vous permet de pouvoir mettre la diversité dans les substances que vous fumez. Pour monsieur ou madame, la pipe rouge est d’une couleur chatoyante alliant l’esthétisme à votre pure plaisir, autant pendant vos déplacements que dans votre bureau ou chez vous en regardant la télé. Pour plus de détails voyons comment est constituée la pipe rouge ensuite quelques conseils pour choisir la bonne pipe rouge !

  • La constitution de la pipe rouge :

Nous nous réjouissons souvent au simple fait de fumer la pipe, sans vraiment savoir comment elle est constituée et comment elle fonctionne. En effet celle-ci a été conçu de manière techniquement soignée et comporte différentes parties importantes les unes des autres. Commençons par la partie du devant. Tout d’abord il y a la tète aussi appelée bol, qui est la partie creuse de la pipe. Ensuite le foyer ou le fourneau, la partie qui est chargée de brûler la substance à fumer mise dans le bol de la pipe. Puis le trou de tirage par où la substance commence à devenir fumée. Et la tige, par laquelle la fumée est raffinée pour être plus facile à aspirer. Ensuite la mortaise qui stocke la fumée, le floc ou le tenon qui filtre la fumée, le tuyau qui sert aussi d’étui à la pipe en question, puis le bec assez étroit pour limiter et à la fois réguler la fumée qui se dégage, après la lèvre qui procure plus de confort pour le fumeur et enfin le bouton ou la lentille qui permet de bloquer la fumée quand vous le désirez.

  • Comment choisir la bonne pipe rouge :

Contrairement à ce que nous pouvons l’imaginer, la pipe rouge n’est pas seulement réservée pour les femmes. Effectivement malgré que la couleur rouge soit laissée à l’image représentant la gente féminine, la pipe rouge est tout aussi attirant chez un homme que chez une femme. Cependant n’oubliez pas tenir en compte des petits détails de finitions qui mettent en valeur la masculinité ou la fémininité. Enfin, la matière et la forme. Sous une forme basique, très évoluée voire même artistique, fabriquée de façon artisanale ou industrielle. Le choix vous est donnée entre la bruyère, l’argile, l’écume de mer, la porcelaine, l’épi de maïs, l’érable, le cerisier l’olivier, le chêne, la calebasse et le bambou pour la matière de fabrication.